On en parle? les vaccins/maladies première partie

Donc pour ce deuxième On en parle? j’aborde le sujet très controversé: les vaccins… et donc par conséquents les maladies en causes.

Notre ministre pour nous sensibiliser veut ouvrir un débat national et veut qu’on sache quel risque on encourt si notre enfant pas vacciné attrape une de ses maladies.

Dans cet article qui sera en 3 parties voir certainement 4, je vais vous donner toute les informations que j’ai regroupé sur les maladies mais aussi sur les vaccins, car quand on informe, on donne toutes les informations.

Je dois vous avouer que la pêche aux info sur ce sujet, c’est révélé tendu du string, on tombe dans tout les cas dans de la propagande anti et pour. Les informations sur les vaccins sont dans un jargon médical alors autant vous dire que l’impression d’être dans le flou total est présent à 100%.

Plus je cherche à savoir moins j’en sais, à croire qu’on nous maintiens volontairement dans l’ignorance ( et si j’en offusque certain, tant pis c’est l’impression que j’ai depuis ses 2-3 mois de recherche).

En tant que parents responsable et soucieux de la santé des mes enfants, je veux tout savoir sur ce que je leur donne  et ça concerne aussi bien la nourriture, produits dit bébé, les médicaments et les vaccins.

Etant  responsable de mes enfants, il est de mon devoir de me renseigner et de leur donner le meilleur car je dois prendre ses décisions dans son meilleur intérêt ( de mon point de vue).

Donc dans cet première partie on va parler maladie.

La rougeole 

La rougeole est due à un virus du genre Morbillivirus de la famille des Paramyxoviridae. L’homme représente le seul réservoir du virus. Sa transmission se fait essentiellement par voie aérienne, soit directement à partir d’un malade soit parfois indirectement en raison de sa persistance dans l’air ou sur une surface contaminée par des sécrétions naso-pharyngées.

source: http://www.sante.gouv.fr/rougeole-oreillons-rubeole.html

Site assez fourni si on a pas la flemme de cliquer sur les liens

symptômes:

Le premier signe d’infection est en général une forte fièvre qui apparaît environ 10 à 12 jours après l’exposition au virus et persiste 4 à 7 jours. Au cours de ce stade initial, le tableau peut comporter une rhinorrhée (nez qui coule), de la toux, des yeux rouges et larmoyants, et de petits points blanchâtres sur la face interne des joues. L’éruption apparaît plusieurs jours plus tard, habituellement sur le visage et le haut du cou. En trois jours environ, elle progresse pour atteindre les mains et les pieds. Elle persiste 5 à 6 jours avant de disparaître. On l’observe en moyenne 14 jours après l’exposition au virus, dans un intervalle de 7 à 18 jours.

source: http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs286/fr/

site très bien fait et qui donne suffisamment d’explication sur la maladie, son mode de transmission, le traitement et nous informe au niveau de la fiabilité du vaccin.

source: http://www.info-rougeole.fr/rougeole.html

Site assez explicatif, simple, concis mais le slogan:Il existe un moyen efficace pour ne pas attraper la rougeole : il suffit d’être vacciné ! 

me pose soucis, au niveau des question réponse aussi, surtout celle concernant le fait des 2 injections :Oui, la rougeole peut se produire chez les enfants qui n’ont reçu qu’une seule dose de vaccin, d’où l’importance de recevoir la seconde dose.
Lorsque la vaccination a bien été réalisée avec deux doses, la rougeole peut se produire, mais c’est un événement extrêmement rare. Le vaccin contre la rougeole est en effet très efficace et a permis de réduire de façon importante le nombre de cas de rougeole.

J’ai surligné car, je fais partie du cas rare, j’ai été vacciné (les 2 injections) et j’ai tout de même fait la rougeole, ainsi que la rubéole d’ailleurs.

Rubéole

La rubéole est une infection virale aiguë contagieuse. Elle est généralement bénigne chez l’enfant mais elle a de graves conséquences chez la femme enceinte. En effet, elle peut entraîner la mort du fœtus ou des malformations congénitales (syndrome de rubéole congénitale).

Le virus de la rubéole se transmet par les gouttelettes nasales expulsées par les personnes infectées lorsqu’elles éternuent ou toussent. L’homme est le seul hôte connu.

Chez l’enfant, la maladie est généralement bénigne et se manifeste par une éruption cutanée, une légère fièvre (<39 °C), des nausées et une conjonctivite modérée. L’éruption cutanée, qui survient dans 50% à 80% des cas, débute généralement sur la face et le cou avant de s’étendre au reste du corps et dure un à trois jours. Le signe clinique le plus caractéristique de la maladie est l’augmentation du volume des ganglions lymphatiques derrière les oreilles et dans le cou. Les adultes infectés – généralement des femmes – présentent parfois une arthrite et des douleurs articulaires, en général pendant trois à dix jours.

Le virus se propage dans l’organisme en cinq à sept jours et les symptômes apparaissent en général 2 à 3 semaines après l’exposition. L’infectiosité atteint son maximum 1 à 5 jours après l’apparition de l’éruption cutanée.

Quand une femme contracte la rubéole en début de grossesse, la probabilité de transmission du virus au fœtus est de 90%. Chez la femme enceinte, la rubéole peut entraîner une fausse couche, une mortinaissance ou de graves malformations congénitales (syndrome de rubéole congénitale). Les nourrissons atteints d’un syndrome de rubéole congénitale peuvent excréter le virus pendant au moins un an.

source: http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs367/fr/

Oreillons

 

Le plus souvent, les oreillons se caractérisent par une inflammation des glandes salivaires situées sous les oreilles, appelées « glandes parotides ». Cette inflammation est accompagnée de fièvre et d’une sensation de malaise. L’infection par le virus des oreillons – dit « virus ourlien » – se manifeste après deux à trois semaines d’incubation.

Dans 20 à 30 % des cas, il n’y aucun symptômes et l’infection passe inaperçue.
Des complications sont possibles, surtout chez les adolescents et les adultes. Elles sont exceptionnellement graves.

Bien que rarement graves, ces complications justifient la vaccination.

  • Le virus des oreillons est très contagieux.
  • Les principaux symptômes des oreillons sont la fièvre et le gonflement douloureux desglandes parotides.
  • Les complications peuvent être graves, surtout à l’adolescence et à l’âge adulte : méningite, perte d’audition, pancréatite, atteinte des testicules pouvant conduire à une stérilité.
  • Pas de traitement spécifique pour soigner les formes bénignes des oreillons, mais des règles d’hygiène s’imposent.
  • Le meilleur moyen de se protéger, c’est de se faire vacciner !

 

sources:http://www.ameli-sante.fr/oreillons/quest-ce-que-les-oreillons.html

DTP(diphtérie, tétanos,poliomyélite)

Diphtérie

La Diphtérie est une maladie causée par plusieurs espèces de corynebactéries du complexe diphtheriae. Il y a la diphtérie respiratoire qui induit une paralysie du système nerveux central, ou bien du diaphragme et de la gorge, entraînant la mort par asphyxie et la diphtérie cutanée. Il existe un vaccin efficace, obligatoire pour les enfants et les professionnels de santé. – See more at: http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/fiches-info/diphterie#sthash.6kruEn5A.dpuf

La période d’incubation de la diphtérie est habituellement de 2 à 5 jours. Le symptôme le plus caractéristique de cette maladie est la présence de « fausses membranes » blanchâtres au niveau des amygdales ou de la plaie. La bactérie, responsable de la maladie, peut être présente dans la gorge (fausses membranes, ulcérations) et les fosses nasales. L’angine diphtérique est la forme habituelle de la maladie. Elle est caractérisée par une pharyngite, de la fièvre, une tuméfaction du cou et une céphalée – See more at: http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/fiches-info/diphterie#sthash.6kruEn5A.dpuf

 

http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/diphterie/quel-est-traitement-0 page très bien faite et assez explicative

Tétanos

Le tétanos est une maladie causée par la bactérie Clostridium tetani. La toxine fabriquée par cette bactérie affecte le système nerveux et provoque des paralysies musculaires (ou paralysies spastiques) douloureuses

 

Les symptômes peuvent apparaître plusieurs semaines après l’arrivée de la bactérie dans l’organisme. Les symptômes du tétanos sont :

  • Spasmes et contractures musculaires au niveau des muscles de la mâchoire (trismus)
  • Spasmes et contractures musculaires au niveau des muscles du cou et du dos (hyper-extension du dos). Cette hypertonie musculaire présente une évolution descendante dans le corps
  • Difficulté à avaler, à manger
  • Contracture des muscles abdominaux
  • Spasmes et contractures musculaires dans tout le corps
  • Transpiration excessive
  • Hypertension
  • Troubles du rythme cardiaque
  • Convulsions
  • Spasmes au niveau du larynx
  • Apnées, difficultés respiratoires et asphyxie à l’origine du risque mortel

 

sources:http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=tetanos-pm-symptomes

http://santecheznous.com/condition_info_details.asp?disease_id=125

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s