un défi ou un écrit :le défi :Que te dire

Macaronjpg

 

Chère Pascale,

ça fait bien longtemps qu’on se s’est pas vu, 10 ans au moins vu que je suis allée te voir après le décès de notre mère.

On vit une vie effréné, le temps passe vite et je n’avais ni vraiment le temps et l’envie de passé te voir dans le centre ou tu étais, d’ailleurs je n’ai jamais vu ton nouveau lieu de vie.

Je n’aimais pas te voir dans ce centre psychiatrique, cachetonné pour te soigner ou t’abrutir pour que tu sois plus calme.Ils ont jamais vraiment su ce que tu avais mais une chose est sur, tu n’es pas débile.

Je me sentais mal de ne plus pouvoir communiquer avec toi, ils t’avaient dégoûté des dessins et nous avions oublié le langage des signes toutes les deux par manque de pratique, il ne restait que des souvenirs.

Ce langage,je le réapprends en langage des signes bébé, pour communiquer sans frustration avec mes 2 derniers.Tu as vu ma grande,mais je crains que tu ne puisses voir mes 2 garçons, pas que je ne veuillent pas que tu les rencontrent mais pour le moment ils n’ont pas l’âge pour m’accompagner dans le centre et je ne me sens pas capable de te faire sortir une heure ou deux.

Quand on me demande si tu me manques, je dis souvent que non, tu ne me manques pas, tu es arrivé tard à la maison, seulement les week end et une partie des vacances, le reste du temps tu étais dans ton centre.

A l’adolescence, tes crises devenaient plus dur et je redoutais les moments ou tu allais être avec nous.C’est triste, je l’avoue mais dans ton cours passage dans nos vies, il ne me reste très peu de bon souvenirs ensembles, quelques photos de nous enfants .

Cela ne m’empêche pas de me souvenirs de certaines mésaventure en souriant comme la fois ou tu as réduit les oreillers en plume en charpie et que ça volait partout dans le salon.Nos parents avaient oubliés tes « soucis » avec les plumes et tout ce qui peux se dépiautés, résultat, je me suis réveillé en éternuant…foutu allergie.

Je veux te dire que tu as plein de neveux et nièces, 3 de mon côtés(1 filles,2 garçons) et 5 du côté de notre sœur(3 filles,2 garçons).

A part papa, nous ne vivons plus en Auvergne.

Parfois,je me demande si il n’y avait pas eut d’erreur médical sur toi, comment aurait été notre fratrie.Tu aurais certainement été le tampon entre Marly et moi, tout les jeux sorties auraient été faites toutes les trois, on se serait disputé, réconcilié, dansé et chanté. Déjà que les duo étaient animé, les trio auraient été tendu mais géniaux.

Enfin là vie est comme ça.Tu n’auras sans doute pas la lettre car tu ne l’entendras pas et tu ne sais plus lire hélas ou peu, puis y’a beaucoup de chance que tu transforme la lettre en confetti vu que le papier se dépiaute,déchire.

Je veux que tu saches que même si tu es loin, que je ne viens pas te voir, je pense quand même à toi.

ps:il y a certainement des fautes désolés.

A.

 

10 réflexions sur “un défi ou un écrit :le défi :Que te dire

  1. Ouah.
    Merci infiniment d’avoir partagé cette lettre avec nous. Elle est magnifique, poignante et bienveillante à la fois.
    J’espère que tu as pu te libérer d’un poids en l’écrivant ou en tout cas que sa rédaction ne t’a pas fait souffrir !

    J'aime

    1. effectivement ça m’a fait du bien, souffrir non, j’ai fait le « deuil » il y a quelque temps, je ne pense plus à ses moments avec les larmes aux yeux c’est déjà ça.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s