Bit lit, Chick lit et UrbanFantasy

 

Cela fait plusieurs années que les créatures surnaturelles ont peuplées nos bibliothèques. D’abord sous la forme de fantasy, dans des milieu médiévaux ou sur d’autres terres. Puis dans les années 80, on verra apparaitre l’Urban fantasy, la chick lit et la bit lit.

Depuis le phénomène Twilight et la communauté du sud, nos rayons sont envahit par des vampires sexy, des loups garou plus mâles que jamais pour faire fantasmer les lectrices.

Pour les femmes, nous allons trouver 2 types de livres : la bit lit et la Chick lit. Mais nous ne pouvons aborder la bit lit sans parler de l’Urban fantasy. Et là, je sens que vous en perdez votre latin.

Donc l’urban fantasy s’adresse plus fréquemment au lecteurs masculin, d’ailleurs les auteurs de cette littérature à l’époque sont des hommes. Ce genre traite de créatures mythologiques et féeriques dans un univers technologique. Par ailleurs l’Urban fantasy apparait dans les années 1980 et vous aurez tous au moins entendu parler d’Anne Rice avec « La saga des sorcières Mayfair », ou encore Fritz Leiber et son « Ballet des sorcières » mais aussi de Meghan Lindon (Robin Hood) avec « Le dernier magicien ». Certains connaitrons Jim Butcher et ses « dossiers Dresden » ou Simon R Green avec sa série « Nightside ».

Donc pour résumé l’Urban fantasy, c’est : 4 ème de couverture de Nightside

51t1sSODVKL._SX320_BO1,204,203,200_

« Je m’appelle Taylor, John Taylor.
Ma carte de visite dit que je suis détective privé, mais en fait je suis plutôt un expert pour retrouver les objets perdus. Ça fait partie du don avec lequel je suis né… dans le Nightside. J’en suis parti il y a pas mal de temps pour sauver ma peau et ce qu’il me restait de raison. Aujourd’hui, je gagne ma vie au grand jour. Mais ces derniers temps, les clients se font rares. Aussi, lorsque Joanna Barrett a débarqué dans mon bureau, le fric suintant par tous les pores de sa peau, pour me demander de retrouver sa fugueuse de fille, je n’ai pas pu dire non.
C’est là que j’ai découvert où sa fille s’était barrée. Dans le Nightside. je n’ai pas le choix : il faut que je rentre à la maison… »

 

Et alors la bit lit? C’est exactement le même type d’histoire hormis que l’auteur est une femme ainsi que  le personnage principale. La plus part du temps, elle fait elle même partie de la communauté surnaturelle. Vous connaissez sûrement « Mercy Thompson » de Patricia Briggs, « Succubus blues » de Richelle Mead, « Queen Betsy » de Mary Janive Davidson et « Meg Corbyn » de Anna Bishop. Bien entendu, il y a encore beaucoup de titres et je suis certaine que vous en connaissez.

queen-betsy,-tome-1---vampire-et-celibataire-124717-250-400 (1)

résumé Queen Betsy : »Cette semaine, j’ai perdu mon boulot, je suis morte dans un accident et, quand je me suis réveillée à la morgue, j’étais devenue une vampire. Bon, il y a des côtés positifs : je suis désormais super forte et les hommes semblent bien plus sensibles à mon charme de suceuse de sang. Il faut juste que je m’habitue à mon nouveau régime liquide… »

Et pour finir la Chick lit, ce genre de lecture est réservé exclusivement au public féminin car gavée de romance; ce genre d’écriture ne se cantonne pas à l’Urban fantasy. Vous pouvez le retrouver tout simplement dans de bon vieux Harlequin. La Chick lit est écrit à la première personne, traite plus souvent des problèmes quotidiens, sentimentaux et est écrit de manière désinvolte. Dans la Chick lit, il n’y a pas que du surnaturel. Ici vous retrouverez notre Bridjet Jones ou Carrie Bradshaw de « Sex in the city » où le diable s’habille en Prada.

Personnellement j’ai une préférence pour l’Urban fantasy et ensuite la bit lit, d’ailleurs je classerai Meg Corbyn en Urban fantasy et pas en bit lit, car bien que l’auteur sois une femme , le roman n’est pas écrit à la première personne.Il y a très peu de romance et pas de scène érotique.

1410-meg1_org

Résumé de Meg Corbyn: » Meg Corbyn a vécu toute sa vie coupée du monde, traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules se servant de ses visions du futur pour s’enrichir. Lorsqu’elle s’enfuit, ils sont prêts à tout pour la récupérer, même à s’aventurer sur le territoire des Autres. Ces créatures de cauchemar prêtes à éradiquer l’humanité au moindre faux pas auprès desquelles Meg va trouver refuge. Mais si Simon Wolfgard, loup-garou et chef de la communauté, est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, il pourrait à tout moment décider de simplement éliminer cette source de danger pour les siens… »

 

Voilà un cours résumé de 3 styles de lectures qui ornent nos librairies, remplissent nos bibliothèques et nos liseuses mais vous douter bien que dans le domaine de la fantasy, il n’y a pas que ça mais ceux là ne sont pas sur le devant de la scène…pas encore.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s