Harcèlement scolaire

 

L’harcèlement scolaire à toujours existé, l’harcèlement tout court d’ailleurs. Dés qu’on est différent,qu’on est pas bien… il y a un risque d’être exclu voir maltraité, les deux bien trop souvent.

J’ai vu et connu harcèlement à quasiment toute les tranche d’âges. Pour certains tout est motifs à la raillerie, exclusion et malheureusement on voit dans ses moment là: les « meneurs » et les « suiveurs actifs »et ceux  qui suivent passivement pour ne pas être exclu à leur tour; et c’est comme ça que la victime se retrouve seule.

La peur, la mésestime de soi nous gagne au point d’avoir envie soit d’en finir soit de devenir le bourreau, se venger.

En primaire, il y avait une fille dans ma classe un peu enrobé, robe de grand mère (je ne saurais les décrire autrement), cheveux gras. Elle était toujours seule, mise à l’écart et pour je ne sais quel raison, je ne suis pas allé vers elle et je n’en ai pas parlé.

Juste au collège, je n’ai pas trop souffert de la mise à l’écart, j’avais des amies mais en creusant bien, je n’avait pas de meilleure ami(e)s.

J’ai souvent subi des moqueries du à ma taille et minceur, ma coupe garçonne, au fait que j’ai été plate puis ensuite pourvu d’une poitrine opulente.

J’ai été mise à l’écart et brimé parce que j’étais bizarre, je lisais, me tenais droite bref des conneries. On s’est moqué de ma famille, ma soeur handicapée…

On m’a bousculé, tapé, tordu le poignet, bousculé du bus quand j’en sortais, renversé de l’eau pendant que je dormais, mis du chewing-gum dans les cheveux… J’en ai parlé pour le premier collège mais pas pour le second.J’ai rechangé d’établissement mais le mal été fait, toute la confiance en moi que j’avais été éteinte, j’été mal, me sentais coupable de ne pas être comme quoi d’ailleurs? J’ai essayé mais ce n’était pas moi et ça ne cessais pas donc j’en ai eut marre et j’ai commencé à faire de la musculation, apprendre à me battre. Je voulais leur faire mal comme ils me faisaient mal. Je voulais qu’ils souffrent encore plus qu’ils souffrent, je voulais que dans le miroir ils voient les monstres qu’ils étaient et celui que j’étais entrain de devenir mais j’ai été, je suis plus forte. Je ne me suis pas vengée. je ne suis pas comme ça, pas totalement. J’ai aussi accepté que j’étais bien comme j’étais et ça c’est venue longtemps aprés et d’ailleurs encore aujourd’hui, je ne suis pas à l’aise, j’ai toujours peur d’être mise de coté.

Du coup j’ai appris certaines choses au sujets des harceleurs: ils sont soit jaloux, mal dans leur peau eux aussi ou tout simplement cons (hélas, ça arrive). Que pour que ça cesse, il faut en parler à son entourage, faire le ménage autour de soi et parfois(hélas) changer d’établissement.

Si on apprenait à être plus tolérant, respectueux et compréhensif bref qu’on montrait de l’empathie peut être que le harcèlement diminuerait.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s